evolve1
Il y’a un mois, on vous proposait de découvrir nos impressions sur la dernière phase de bêta du jeu Evolve de Turtle Rock Studios. Aujourd’hui on vous fait découvrir ce que vaut réellement ce jeu Action FPS quelques jours après sa sortie.

Les frissons de la chasse

Evolve est un jeu asymétrique dans lequel un groupe de 4 joueurs incarnant les chasseurs s’oppose à un cinquième joueur qui revêt l’apparence d’un monstre destructeur devant se nourrir pour évoluer et devenir plus puissant dans différents modes de jeu. Le joueur qui incarne le monstre profite d’un jeu d’action à la troisième personne tandis que les chasseurs ont une vue à la première personne. hank-hunter-evolve-1024x576-0037
Le monstre doit dans un premier temps échapper aux chasseurs grâce à la longueur d’avance qui lui est fournie en début de partie. Il doit ensuite dévorer des formes de vie sauvages jusqu’à avoir accumulé suffisamment d’énergie pour évoluer et ainsi augmenter sa robustesse et l’efficacité de ses coups et pouvoirs. Il peut répéter ce processus deux fois, lui permettant d’atteindre son troisième et dernier stade d’évolution. La victoire du monstre survient si celui-ci parvient à tuer tous les chasseurs ennemis simultanément avant que ceux-ci ne ressuscitent deux minutes plus tard, ou si il remplit l’objectif du mode de jeu dans lequel il est. Concernant les chasseurs, ils sont au nombre de quatre, chacun d’une classe différente parmi Assaut, Trappeur, Soutien et Soigneur. L’assaut doit infliger les dégâts, le Trappeur entraver les déplacements de la créature, le Support a un rôle polyvalent, et le Soigneur maintiendra le groupe en vie. Les chasseurs gagnent si le monstre est éliminé ou si ils remplissent l’objectif du mode de jeu dans lequel ils sont.
Le jeu comprend un mode solo ainsi qu’un mode multijoueur, même s’il est très orienté vers le travail d’équipe et la communication en ligne. Un monstre devra faire de son mieux de manière personnelle pour remporter la victoire tandis que les chasseurs devront montrer la meilleure cohésion possible pour arriver à utiliser le plus efficacement possible les synergies de leurs équipements. En cela, Evolve est vraiment excellent lorsqu’il s’agit de jouer avec des amis dans une équipe de 4 joueurs sur un chat vocal. Les stratégies s’établissent dans les deux camps et, au delà de la rupture entre les attaques déchaînées des monstres et la traque méticuleuse des chasseurs, c’est souvent le camp le plus rusé qui l’emportera.
En jeu, il est possible de faire des parties rapides de type chasse appelées « escarmouches », où les chasseurs doivent traquer le monstre jusqu’à ce que l’un des deux camps soit décimé ou que, ayant atteint son dernier stade d’évolution, le monstre détruise un générateur précieux à l’espèce humaine, présent à un endroit différent sur chaque carte.
Pour un peu plus de durée et d’expérience, le mode « évacuation » qu’on vous avait présenté il y’a un mois permet de prendre part à une campagne composée de cinq parties dont les issues affectent les parties suivantes sous la forme d’événements aléatoires influençant le jeu en donnant l’avantage à l’un des deux camps. Les parties peuvent consister en une chasse, un sauvetage de colons, la destruction d’œufs de monstre ou lors du dernier jour en une défense de générateurs sous la forme d’un tower-defence.evacuation_infographic
La présence de ces deux modes ainsi que des quatre types des parties et des effets aléatoires les affectant permet une rejouabilité particulièrement intéressante, que les développeurs décrivent comme un panel de 800 000 combinaisons scénaristiques différentes. De plus, les personnages sont à l’heure actuelle au nombre de trois par classe, nombre qui augmentera dans peu de temps. On remarquera néanmoins que si la rejouabilité est au rendez-vous, le principe du jeu reste souvent le même et que davantage de types de parties auraient étés appréciés.
Du côté de l’épineuse question de l’équilibrage, il est encore un peu tôt pour se prononcer. Un monstre bien joué peut s’avérer très difficile à vaincre pour une équipe composée par le matchmaking du fait que chaque personnage ait un rôle important et complémentaire de celui de ses coéquipiers. Cependant réduire la force des monstres ne serait pas une solution puisque le jeu deviendrait trop en faveur des groupes de chasseurs expérimentés. Turtle Rock Studios mise donc sur les groupes motivés et qui communiquent pour arriver à un équilibre.
Du côté des points négatifs en jeu, on note encore la présence de certains bugs qui s’étaient déjà faits remarquer lors des phases de tests avant la sortie du jeu, comme par exemple la difficulté des jetpacks à permettre de gravir des parois verticales ou encore un matchmaking parfois capricieux qui comportera son lot de bugs et de déconnexions.

C’est de toute beauté !

Il faut le dire, la direction artistique du jeu est impressionnante. La bande-son joue son rôle à la fois dans la traque du monstre mais aussi dans l’immersion au jeu. Côté graphismes rien n’est à redire : le jeu est beau et chaque carte a sa palette de couleurs et son ambiance propre. evolve1
Seul bémol : le jeu requiert une configuration vraiment bonne et, au delà de ça, n’est pas très bien optimisé. Ainsi, il n’est pas rare de voir émerger sur les forums de Turtle Rock Studios des messages de joueurs en détresse (dont je fais partie) pour lesquels, même en respectant la configuration requise, il n’est pas possible de jouer avec un nombre correct d’images par secondes sans amputer drastiquement la résolution du jeu et les paramètres graphiques jusqu’à un niveau proche du ridicule. On reste dans l’espoir que les développeurs penseront aux quelques détenteurs des cartes graphiques qui semblent avoir des problèmes avec le jeu.

Là où le jeu fâche

Seulement voilà : les réussites du jeu font pâle figure devant le gros coup de gueule des joueurs : le modèle économique. Celui-ci a été révélé assez tardivement et vaut au jeu de s’attirer les foudres de la communauté des joueurs. En effet, le but prétendu des équipes de développement et d’édition était de rendre le jeu accessible et de limiter les contenus supplémentaires payants. Or le jeu n’était pas encore sorti que la promotion du premier DLC était faite via l’achat d’un pack comprenant de nombreux contenus à venir pour un total de 79.99€ là où le jeu de base sans les contenus supplémentaires vaut 49.99€.evolve-boutique Sur ce point là déjà on commence à sentir la combine un peu basse d’avoir un DLC sous le bras à la sortie du jeu pour faire payer davantage peu de temps après. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase c’est que le jeu, dès sa sortie, proposait déjà une boutique permettant d’accéder à du contenu via micro-transactions pour obtenir des apparences alternatives pour les armes de vos personnages préférés. Au delà du fait que les « skins » achetables n’affectent que les armes et soient assez inintéressants, ce qui est plutôt décevant, on comprend mal le choix de l’éditeur d’opter pour des micro-transactions si tôt après la sortie d’un jeu déjà clairement plus cher que ce qu’il devrait. Le jeu dispose d’ores et déjà d’un révoltant panel de contenu additionnel estimé à environ 130€. Cet échec marketing vaut au jeu le piètre User Score de 4.3/10 sur Metacritic. Une erreur d’autant plus dommage que ce point entache vraiment le jeu et l’empêchera sûrement d’atteindre le statut de référence auquel il aurait pu prétendre.

Evolve : L’effet pétard mouillé ?

En somme, Evolve est un bon jeu. Le concept est novateur, la direction artistique se respecte et il n’est pas difficile de passer de très bons moments en compagnie d’amis dans une équipe de chasseurs, ou encore de connaître la pression d’être seul contre quatre en tant que monstre. Malheureusement, on a du mal à donner du crédit au jeu après les choix marketing ayant été faits à son sujet. Il est fort probable que la communauté du jeu soit bien moins nombreuse que ce qu’elle aurait été si le jeu avait tenu sa promesse d’accessibilité. Une bien triste chose pour un jeu avec tant de potentiel.

Ne ratez pas les guides Elysium sur tous les personnages du jeu, les conseils, synergies et stratégies !

Evolve - Titre

Evolve

Les plus
  • Possibilité de profiter en solo ou en multi
  • Immersion efficace
  • Personnages variés et équilibrés
  • Rejouabilité
  • Rendu visuel réussi
  • La bande son au cœur de la traque
Les moins
  • Le modèle économique révoltant
  • Quelques bugs persistants qui déçoivent
  • Un matchmaking assez capricieux
  • L'optimisation légère
  • Les skins
6.5 10