LEGO CIty Undercover trailer de lancement

Initialement sorti sur la Wii U en 2013, LEGO City Undercover a fait sa grande arrivée sur PlayStation 4, Xbox One, Switch et PC pour le plus grand bonheur des petits et grands amateurs de jeu estampillé LEGO.

Malgré de bons retours, LEGO City Undercover a été victime du faible succès de la Wii U. Donc autant dire que ce portage sur consoles et PC devrait pourvoir faire reprendre ses lettres de noblesse au jeu de Traveller’s Tales. D’autant plus que cette version rajoute une nouveauté plutôt sympathique, à savoir un mode multijoueur en coop jouable jusqu’à deux joueurs. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir ce jeu qui casse des briques.

Encore du très bon LEGO

Test LEGO City UndercoverDans LEGO City Undercover, votre mission (si vous l’acceptez) consistera à incarner un policier sous couverture répondant au nom de Chase McCain, qui combat le crime au sein de LEGO City. Il devra notamment se pencher sur l’évasion de prison de Rex Fury, l’ennemi public numéro un de LEGO City. Pour cela, vous allez devoir vous infiltrer dans différents endroits sous couvertures grâce à une multitude de costumes que vous récupérerez au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu. Donc autant vous dire que LEGO City Undercover porte très bien son nom. En effet, vous pourrez aussi bien devenir un voleur qu’un astronaute en un seul clic.

On connaît les différentes adaptations des sagas cinématographiques cultes telles que Harry Potter, Star Wars ou encore Le Seigneur des Anneaux à la sauce LEGO. Avec LEGO City Undercover nous avons donc le droit à une petite évolution, mais sans pour autant toucher à ses traditionnelles mécaniques de jeu puisque le principe de base ne change pas fondamentalement. Vous retrouverez alors la collecte de briques en tout genre, l’assemblage de pièces détachées, ainsi que la possibilité de changer le skin de vos personnages en un rien de temps. Et comme de coutume, chaque chapitre pourra être rejoué autant de fois que nécessaire dans le but de réussir à obtenir les 100% de réussite tant convoités. Concernant la durée de vie, il vous faudra une quinzaine d’heures pour terminer les missions principales et il faudra quasiment rajouter le double si vous voulez terminer le jeu à 100%. Autant dire que vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer.

Brique Theft Auto

Test LEGO City UndercoverLEGO City Undercover est véritablement une sorte de GTA à la sauce LEGO. Nous avons le droit à une ville baptisée LEGO City, une sorte de petite San Andreas à l’architecture toute en LEGO, à l’intérieur de laquelle vous enchaînerez différentes missions principales ponctuées d’une multitude de missions annexes et d’exploration en tout genre. Vous aurez donc la possibilité de suivre la campagne ou alors de vous focaliser sur les quêtes annexes.

LEGO City est une ville à la taille moyenne, mais qui nous propose pas mois de 20 quartiers tout aussi sympa les uns que les autres. On peut aussi bien se balader en bord de mer, que se retrouver en plein milieu du quartier chinois, tout en passant par des endroits plus excentrés à la végétation luxuriante. La diversité est vraiment au rendez-vous et chaque lieu nous réserve son lot de surprises et d’activités. Et graphiquement parlant, le jeu s’en sort plutôt pas mal avec des environnements vraiment riches en détail et des animations plutôt réussies. Puis n’oublions pas que nous sommes dans un jeu LEGO, donc ne vous attendez pas à quelque chose de très réaliste.

Quant aux véhicules, vous pourrez les « emprunter » à n’importe qui et n’importe quand et rouler à travers la ville comme bon vous semble en écrasant les passants. Tout en sachant que vous aurez à votre disposition tout une gamme de véhicules allant de du plus simple au plus fou. Autant dire que cela rappelle la célèbre franchise de Rockstar Games. Bien que dans LEGO City Undercover, le but est d’arrêter les criminels, et non pas d’en être un. Le GPS miniature qui nous permet de nous repérer et que l’on retrouve sur le côté gauche de l’écran de jeu n’est pas non plus sans rappeler GTA. Par contre, il me semble nécessaire de préciser que la fluidité de la conduite n’est pas tellement au rendez-vous. En effet, les manœuvres sont assez difficiles et la conduite est parfois très périlleuse. Heureusement qu’écraser des piétons et détruire des objets n’est pas un problème.

Un open world enfantin ?

Test LEGO City UndercoverLe gameplay reste assez simple dans l’ensemble, il n’y a pas de grosse innovation par rapport à ce que l’on connaissait déjà des jeux LEGO. Quant à la difficulté, celle-ci n’est pas forcément très élevée bien qu’il faille tout de même se concentrer sur certaines actions. Par exemple, certains combats peuvent vous donner un peu de fil à retordre. C’est aussi le cas de certaines missions durant lesquelles il vous faudra conduire des véhicules à travers les sentiers battus pour vous en sortir.

S’agissant des parties de plateforme, elles sont relativement simples et intuitives. En effet, il faudrait vraiment le faire exprès pour rater certains sauts. Mais en ce qui me concerne cela n’altère en rien la qualité de jeu qui reste toujours aussi fun. En effet, les différents parcours sont à travers les toits sont vraiment sympas et originaux.

Évidemment, un enfant peut parfaitement jouer à LEGO City Undercover sans éprouver de trop grosse difficulté grâce à un gameplay très simple et intuitif. Bien que certaines énigmes nécessiteront quelque temps de réflexion. Il faut aussi préciser que le jeu ne contient pas de réelle violence. À mon avis c’est un titre qui s’adresse également aux adultes amateurs de ce genre de jeu qui y trouveront un réel plaisir, ne serait-ce que dans les différentes références aux films policiers que l’on connaît tous et qui nous font devenir presque nostalgique.

À deux c’est toujours mieux

Test LEGO City UndercoverLa grande nouveauté par rapport à la version Wii U c’est l’ajout d’un mode coopératif permettant à deux joueurs de pouvoir progresser en même temps dans l’aventure grâce à un écran splitté.

Le petit bémol, c’est que ce mode coopératif n’est accessible qu’en hors-ligne. Cela signifie donc que vous pourrez uniquement jouer à deux devant le même écran et non pas à distance. Malgré ça, c’est une idée qui est très sympathique surtout pour un jeu aussi fun que LEGO City Undercover qui promet de bonnes parties de rigolade. Même si ce n’est pas non plus une grosse révolution et qu’à part cette nouveauté le jeu est sensiblement le même que la version Wii U. Il est d’ailleurs à noter que sur la Nintendo Switch il vous faudra posséder deux paires de Joy-Con pour pouvoir profiter de ce nouveau mode multijoueur.

Pour qui ?

Pour les fans des jeux LEGO : Si vous avez aimé les différentes adaptations des sagas cinématographiques ponctuées de l’humour made in LEGO, nul doute que apprécierez les aventures loufoques de Chase McCain.

Pour les amateurs d’open-World : Parce que LEGO City Undercover est un jeu prenant où il y a beaucoup à faire. Vous offrant alors une très bonne durée de vie.

Pour ceux qui aiment l’humour décalé : Les jeux LEGO sont tous connus pour leur humour bien particulier mais aussi les nombreuses références que l’on connait tous. Si vous, êtes du genre à aimer les jeux sérieux, ce n’est pas un jeu pour vous.


Warner Bros et Travellers’ Tales nous propose un portage réussi de LEGO City Undercover qui avait déjà connu son heure de gloire sur Wii U lors de sa sortie en 2013. Il est toujours aussi plaisant de découvrir ou redécouvrir ce GTA à la sauce LEGO nous proposant une mission principale bien ficelée et une multitude de quêtes annexes toujours ponctuées de l’humour décalé et loufoque que l’on aime tant. Le mode coopératif est également un ajout non négligeable pour encore plus de fun dans un jeu au sein duquel on rigole déjà beaucoup. Donc si vous êtes un amateur, je ne peux que vous conseiller de partir à l’aventure en compagnie de Chase McCain.

Le test a été réalisé à partir d’une version fournie par l’éditeur sur une PS4 classique. 

LEGO City Undercover

LEGO City Undercover

Les plus
  • L'humour décalé
  • La durée de vie du jeu
  • Une map dense et variée
  • Les références et parodies
  • Le mode coopératif ...
Les moins
  • Un peu trop simple
  • Les temps de chargement trop longs
  • La conduite des véhicules
  • ... seulement en hors-ligne
7.5 10