lucky-luke-et-les-dalton

The empereur of the far west fait son retour sur 3DS

L’histoire d’un Cow-Boy.

Lucky Luke est une série de bandes dessinées franco-belges de western humoristique, créée par Morris dans l’Almanach en 1947, ce dernier ne sera aidé au niveau du scénario qu’à partir de la neuvième histoire de notre héros. Depuis 2001, Achdé a reprit le flambeau au niveau graphique suite à la mort de Morris. La série met en scène Lucky Luke, un cow boy solitaire en plein far west, il est connu pour être « l’homme qui tire plus vite que son ombre » et reste accompagné dans chacune de ses aventure par son fidèle cheval Jolly Jumper. D’autres personnes comme Rantanplan ou les Dalton font cependant des apparitions récurrentes. En 2013 la série compte 77 albums parus en tout sous trois éditions différents: Dupuis, Dargaud et finalement Lucky Comics. En raison de sa notoriété en Europe, la série se verra adaptée sur divers supports: dessins animés, film, jeux vidéo, jouets ainsi que jeux de société.

Le premier jeu Lucky Luke sort en 1987 sur Amstrad CPC, Atari ST, Commodore 64, PC (DOS). Ce dernier retracera l’histoire de la quatre vingt douzième aventure de notre héros, où il se retrouve charger de suivre et protéger un convoi qui se retrouvera assailli de nombreux truand présent dans le train ainsi que de nos fameux Dalton qui auront une fois de plus réussit à fuir le pénitencier. La série se verra ensuite adapté sur divers support: Nintendo, Playstation, Portable, PC, Gameboy…

lucky nitro

Une nouvelle aventure!

C’est donc pour leur dernière aventure que nous nous retrouvons: Lucky Luke et les Dalton, sorti le 17 juillet 2015 sur Nintendo 3DS. Il vous faudra pour cette aventure retrouver les Dalton qui une fois de plus, auront réussi à fuir le pénitencier dans lequel notre cher Lucky Luke les a maintes fois ramenés. Il vous faudra également récupérer le trésor qu’ils ont réussi à s’accaparer. Bien qu’annonçant un début qui pourrait être prometteur. L’histoire est inexistante au niveau du format choisit par les créateurs du jeu, faisant de l’aventure une suite de mini-jeux n’ayant pas forcément de grand rapport avec votre chasse à l’homme du far west!
Vous commencez l’aventure avec votre pistolet, le but premier sera de désarmer les Dalton lorsque vous aurez réussi à placer correctement votre curseur sur leurs armes.

dalton-armes

Bien que l’idée soit intéressante en soit, le calibrage de la difficulté reste médiocre voir inexistant. Pour ce premier mini jeu, qui s’avérera être difficile si vous n’avez pas de bons réflexes, vous ne disposerez que de quelques secondes pour utiliser votre stylet sur l’écran afin de pouvoir faire comme notre héros et tirer plus vite que votre ombre.
Viendra alors le temps de faire une petite course à dos de Jolly Jumper. Il vous sera demandé lors de ce jeu d’éviter des obstacles en vous baissant grâce à un glissement de stylet sur l’écran vers le haut ou le bas de celui ci. L’unique but de cette course sera de partir du point A pour arriver au point B sur un temps tout de même assez long, donc au final lassant, de 3 à 4 minutes par course. Ici également, se fera sentir un petit soucis de calibrage ou plutôt de temps de réponse assez lent, d’une seconde voir deux lorsque vous chercherez à éviter des obstacles faisant de cette course un enfer pour vous lorsque vous aurez plusieurs obstacles à la suite. Vous retardant dans votre course et vous faisant certainement arriver à l’écran « Game Over » car vous n’aurez pas réussit cette épreuve chronométrée.
course2

Le même soucis de latence se fait également sentir dans le mini jeu suivant. Ici, vous aurez le contrôle d’une diligence qui devra récupérer des images d’autres diligence dans un ordre précis au nombre de 10. Divers obstacles comme des rochers, de l’herbe, ainsi que les diligence que vous ne devez pas récupérer.
diligence

Vous aimez le dessin? Alors vous allez également être servit. Un mini jeu ayant pour but de faire avancer des mules en imageant les insultes du conducteur de la diligence est également de la partie. Comme beaucoup de jeux 3DS, vous pouvez dessiner aussi maladroitement que possible celle ci détectera quand même un bon résultat. Malgré ce soucis majeur, présent dans bien des jeux, c’est le rare mini jeu qui fonctionne plus ou moins correctement. Les 30 premières secondes de jeu vous n’aurez presque rien à faire et plus le temps se rapprochera de la fin, 1min 30, vous aurez de plus en plus de dessins à faire.
dessin

Le dernier jeu, vous fera penser au jeu Ratatouille sur DS. Vous vous prendrez pour un chef cuisinier chinois en mélangeant un bon nombre d’ingrédients tels que des pattes de crocodiles. Vous aurez la possibilité d’utiliser les capacités de la 3DS dans son intégralité. En soufflant dans le micro pour faire aller le feu sous votre concoction, utilisant le stylet pour touiller ainsi que, tapoter sur votre écran pour broyer certains aliments afin de les réduire à l’état de bouilli dans la marmite.

Autant dire que le jeu aurait pu être un peu mieux approfondit au niveau des bugs présent et handicapant pour pouvoir jouer correctement à cet opus des aventures de Lucky Luke. Le PEGI +3 sur le boitier pourrait facilement être augmenté en raison de ce grand nombre de bugs. L’histoire étant quasi inexistante met donc une durée de vie minime allant jusqu’à 2 heures maximum pour avoir fait le tour du jeu et le finir. Un peu décevant si l’on compare ce jeu 3DS à celui sorti sur la PlayStation.

Lucky Luke et les Daltons

Lucky Luke et les Daltons

Les plus
  • Les capacités de la 3DS sont utilisées à leur maximum
  • Mini-jeux bien expliqués pour les enfants et diversifiés
Les moins
  • Lassant, on en fait vite le tour
  • Très courte durée de vie, 2h de jeu pour tout avoir
  • Le tactile est super lent quant au délai de réponse
  • Jeu pas adapté aux enfants car se joue au pixel prêt
  • Difficulté extrême pour des enfants (3ans)
  • Histoire quasi-inexistante
  • Les mini-jeux sont parfois long pour rien
3.5 10