Samurai Warriors 4 Empire -titreAprès Samurai Warriors 4-II (version améliorée du quatrième opus), Koei Tecmo nous ressort la bonne vieille technique du « on prend les mêmes et on recommence » avec la version Empire du jeu.

Pour ceux qui ignorent ce qu’est une version Empire, vous prenez tout simplement le jeu de base auquel vous supprimez l’histoire pour la remplacer par de la gestion. Koei Tecmo a pour tradition de sortir des épisodes Empires entre les opus principaux des sagas Dynasty Warriors et Samurai Warriors. Cette dernière série propose des combats inspirés de l’histoire féodale du Japon, reprenant principalement les noms et territoires des clans de cette époque. Empires est donc censé apporter un nouveau souffle au jeu principal en insufflant une part de stratégie dans les combats en donnant les clés des territoires aux joueurs.

Une série qui s’essoufle

SAMURAI WARRIORS 4 Empires_20160330222105

Les fans de la série seront comme chez eux

Qu’on se le dise tout de suite : les habitués de la série se sentiront clairement en terrain connu dès les premières minutes de jeu. A titre personnel, je n’avais pas mis les mains sur un jeu Koei Tecmo depuis Dynastie Warriors 4 : Empire sur PS2. Malgré tout, j’ai vite retrouvé mes marques. La série n’a en effet pas beaucoup évolué et écule des mécaniques vieilles de plus d’une décennie. En donnant cet argument, on pense notamment au gameplay du jeu qui est resté quasiment le même. On se retrouve donc avec deux boutons pour les attaques que l’on alterne pour exécuter des combos, une attaque spéciale propre à chaque personnage et la fameuse attaque Musou, démonstration de la puissance de votre personnage et meilleur moyen de se débarrasser d’une armée d’ennemis en colère. Les batailles se déroulent toutes également de la même façon : une fois arrivé sur le champ de bataille, votre mission principale sera de prendre la base principale adverse ou de tuer le chef de l’armée ennemi. Pour ce faire, il suffira de créer un chemin entre vous et cette base en prenant les différents postes aux mains de vos opposants. La technique à adopter est donc de rentrer dans ces camps et de tuer des soldats jusqu’à ce qu’une barre indiquant les hommes restants soit vide pour ainsi prendre le contrôle du poste. Si un lieutenant ennemi vient à apparaître, il faudra obligatoirement le tuer pour capturer le poste. Attention à vos arrières car si un de ceux que vous avez préalablement capturé tombe à nouveau aux mains de vos adversaires, vous devrez rebrousser chemin afin de reprendre votre du et ainsi pouvoir progresser à nouveau. Tout ceci est chronométré ce qui fait que les batailles ne peuvent pas durer plus de 15 minutes.

Samurai Warriors 4 Empire a également gardé un des plus gros défauts de la série à savoir la gestion de la caméra. En effet, il s’agit là d’un point très contrariant dans le jeu et principalement pendant les combats. Il n’est pas rare de perdre un ennemi alors que nous sommes en plein duel avec lui parce que la caméra est très près de notre avatar. De plus, à cause de la grande quantité de personnages présents en même temps, on a parfois tendance à ne plus se retrouver soi-même. Ces soucis de caméra gâchent littéralement l’expérience de jeu car il m’est arrivé de prendre des coups de la part d’un adversaire parce que j’étais en train de tourner la caméra pour le retrouver. Une vision peut être plus éloignée du héros permettrait d’y voir plus clair et de rendre l’action plus fluide en évitant les temps morts que le joueur est obligé de faire afin de remettre la caméra en place.

Une version de "Où est Charlie ?" virtuelle ?

Une version de « Où est Charlie ? » virtuelle ?

Du contenu à foison

Malgré le fait d’un manque évident de renouvellement, ce Samurai Warriors 4 Empire a tout de même beaucoup de contenu à proposer. Deux modes de jeu sont à la disposition des joueurs. Le premier est le plus intéressant et celui pour lequel les joueurs ont acquis le jeu : le mode Conquête. Une fois celui-ci sélectionné, vous aurez le choix entre 5 scénarios différents qui modifient l’époque ainsi que les protagonistes présents. Une carte s’affiche alors sur laquelle on peut voir les clans qui s’affrontent c’est la que le joueur intervient en prenant le contrôle d’une armée. Il est préférable de choisir une famille qui possède déjà plusieurs territoires, ce qui représente un avantage autant économique que stratégique. Vous l’aurez compris, l’objectif sera donc de conquérir l’ensemble des territoires appartenant aux autres clans.

Un des châteaux qu'il est possible d'avoir

Un des châteaux qu’il est possible d’avoir

Maintenant, vous voilà l’heureux propriétaire d’un domaine et d’un château dénommé Daimyo qui servira de HUB central dans lequel toutes les décisions seront prises, avant et après les batailles. Celui-ci pourra être développé et agrandi dans le but d’accueillir d’avantage de personnes. Le chef du clan accompagné d’un conseiller stratégique résident en haut du château. C’est par ces deux hauts gradés que passeront la quasi-totalité des décisions prises. De plus, des lieutenants seront assignés à divers postes concernant la stratégie, l’armée, les ressources de votre peuple ainsi que la diplomatie. Le joueur devra ainsi choisir deux hommes par poste, des indications à l’aide de flèche permettent de savoir quelles sont les meilleures personnes pour un poste en particulier. Il faut également faire attention à ce que ces deux hommes puissent travailler de façon convenable ensemble, leur relation étant symbolisée par des smileys. Les relations entre les divers protagonistes sont d’ailleurs une composante essentielle dans le jeu. L’amitié entre deux personnages est très bénéfiques notamment au combat et permet de gagner par exemple de nouvelles armes pour les deux combattants. Bien choisir ces combattants en début de bataille peut donc présenter un petit avantage dans le déroulement des combats.

Les phases de jeux se décomposeront donc en deux parties dans Samurai Warriors 4 Empires. La première se déroulera dans le château et le joueur aura donc beaucoup de choix à sa disposition pour développer son empire. Imposer une taxe au peuple dans le but de récolter de l’argent, augmenter les effectifs d’un allié ou encore entraîner un lieutenant pour qu’il devienne plus fort font parties des nombreuses actions possibles. Pour la seconde partie, le jeu vous emmènera directement sur le champ de bataille. La carte du pays est alors visible et c’est au joueur de choisir soit d’attaquer, soit de défendre ou encore de laisser passer le tour. Ceci a pour conséquence de laisser les autres clans se battre entre eux mais également récolter les précieuses ressources de vos territoires. Celles-ci auront un impact capitale pour le développement de votre château ainsi que pour les stratégies employées au combat. En effet, si le joueur décide de lancer une attaque à l’encontre d’un clan adverse, il faudra de nombreuses ressources afin de déployer un maximum d’hommes dans la bataille. Chaque lieutenant et haut gradé qui entre sur le champ de bataille consomme de l’argent et du riz. Les ressources influent également sur la durée du combat, plus le joueur souhaite passer de temps dans la bataille et plus les ressources demandées sont élevées. Il s’agit d’un point stratégique du jeu qu’il ne faut pas négliger à qui veut conquérir la totalité des territoires.

Concernant le deuxième mode de jeu dénommé « Genesis« , il n’y a finalement que très peu de différence avec le premier. En effet, tout se joue lors de la sélection d’un territoire de départ. Dans le mode Conquête, les clans et surtout les personnages qui les composent sont imposés par le jeu et tente de respecter l’histoire féodale du Japon alors que le mode Genesis donne la liberté aux joueurs d’organiser les territoires comme bon leur semble. Mise à part cela, les parties se déroulent exactement de la même manière avec des phases de gestion au sein de votre château et des batailles pour conquérir d’autres territoires.

La conquête du Japon est à portée de doigts

La conquête du Japon est à portée de doigts

Customiser son avatar

Un exemple de création de personnage

Un exemple de création de personnage

Samurai Warriors 4 Empire possède un éditeur de personnage complet qui permet de créer les envies les plus folles. Visage, corps, armes ou encore compétences pourront être modifiés afin de satisfaire à toutes les demandes. Cette fonction s’avère donc très sympathique d’autant plus que le jeu offre la possibilité d’importer les personnages créés dans les autres modes de jeu. Les personnages principaux de l’aventure possèdent des caractéristiques propres qui permettent de les identifier et qui peuvent être affectées à vos créations. Il est toutefois regrettables que les lieutenants plus secondaires se ressemblent tous, possédant les mêmes armes et donc des combos similaires.

Et il est temps d’aborder  l’esthétique globale du titre qui est clairement en dessous des standards attendus sur une console PS4. Les personnages sont assez bien modélisés et reconnaissables (enfin les 56 principaux) mais les environnements ne bénéficient malheureusement d’un travail aussi propre. Des retards au niveau de l’affichage se font parfois sentir mais l’action reste cependant tout le temps fluide même durant les phases de combats rassemblant un grand nombre de soldats. Les ennemis ne peuvent d’ailleurs pas être tous présents d’un seul coup et donc ils apparaissent sur le champ de bataille une fois que leurs compagnons se seront fait gentillement massacrés par vos soins. Divers thèmes musicaux sont présents dans le jeu et il est possible de choisir parmi la liste des titres présents durant la phase de préparation des combats. Néanmoins, aucun thème n’est vraiment marquant, oscillant entre des compositions épiques et des sonorités typiquement japonaises.

Un petit mot concernant la présence d’un mode coopératif dans Samurai Warriors 4 Empires qui permet donc de faire les batailles à deux joueurs. On peut remercier les développeurs de garder cette composante d’épisode en épisode, là ou d’autres jeux se contentent du multi en ligne. Le mode coop permet d’appréhender les batailles différemment en choisissant de diviser pour mieux régner c’est-à-dire de se séparer et ainsi prendre le plus de bases adverses possibles ou alors rester ensemble afin de conquérir les postes plus rapidement. Le deuxième joueur peut également faire un tour du côté de l’éditeur de personnage pour se créer un avatar à son effigie par exemple.


En conclusion, Samurai Warriors 4 Empires est un jeu plutôt moyen qui reprend les grandes lignes de son prédécesseur en ajoutant le côté stratégique des opus Empires. Le jeu est un gros défouloir assez fun mais l’expérience est vite gâchée par bons nombres de défauts : caméra désastreuse, environnements laids et surtout aucune réelle nouveauté qui relance l’intérêt pour la série. Les fans de la saga apprécieront certainement mais le jeu ne figurera au panthéon des épisodes de la série Dynasty / Samurai Warriors.

Samurai Warriors 4 : Empires

Samurai Warriors 4 : Empires

Les plus
  • Une flopée de personnages jouables (56 au total)
  • Le mode Conquête
  • L'intensité des combats
  • Un gros contenu malgré...
  • La possibilité de jouer en coop écran splitté
Les moins
  • Une caméra désastreuse
  • Un manque cruel de nouveautés
  • ...une certaine répétitivité
  • Des graphismes qui peinent à convaincre
  • Intégralement en anglais
5.5 10