DefeatoftheTeslamancers

Sous une pluie glaçante, un jeune garçon court sur les toits. Il escalade les cheminées et saute sur les tuiles trempées afin d’échapper à son funeste destin.
Dernier descendant des teslamanciens, il fuit l’armée du roi, autrefois noble et bon, mais corrompu par le pouvoir magnétique.
Afin de sauver sa peau et de retrouver son papa, l’enfant court, n’ayant le temps de se retourner ni vers son foyer, ni vers sa maman sûrement attristée.
Alors qu’il quitte le village, il se retrouve au sein d’une immense tour, haute de plusieurs centaines de mètres. La tour Tesla.

Beauté et subtilité s’aimantent

Teslagrad est le premier jeu du studio norvégien Rain Games.
Titre de puzzles/plates-formes 2D, entièrement fait à la main, il propose d’emblée un rendu très agréable.
Mélangeant l’architecture européenne à un univers steampunk emprunt de poésie, la patte artistique est étonnante. Entre des salles métalliques blindées d’automates, un arbre géant au sommet duquel sommeille un oiseau-cage robot et un soleil couchant magnifique, la découverte est captivante. Malgré un aspect claustrophobe la plupart du temps, le jeu est beau, fin et subtil.
Cette délicatesse se retrouve dans les moindres détails du jeu. De son aventure entièrement muette, dénuée de textes, à son intrigue tout en finesse, dévoilée lors de scènes de théâtres ou lors d’œuvres picturales aperçues ça et là sur les murs.

La musique aussi sait être discrète, libérant une atmosphère douce ou oppressante, mais n’hésitant pas à devenir plus épique ou lyrique lors des moments clés.
Tous ces éléments donnent une vraie personnalité au jeu.

010203

Des puzzles brillants

Teslagrad émerveille aussi par son gameplay très efficace. Toutes les mécaniques de jeu sont basées sur le magnétisme, et l’ensemble des puzzles repose sur un principe fondamental. Deux polarités opposées s’attirent tandis que deux polarités similaires se repoussent.
Dès lors, une myriade d’énigmes se présentera à vous, et il faudra les déjouer afin de progresser et se rendre au sommet de la tour.
Au total, une centaine de tableaux, avec autant de puzzles brillant d’inventivité.

Au début, vous ne pourrez que changer la polarité de certains éléments en utilisant vos gants, mais rapidement vous débloquerez de nouvelles capacités. Un dash qui vous propulsera à travers les rayons électriques en parcourant une plus grande distance, et même un manteau vous enveloppant d’une aura à la polarité de votre choix.
Les pièges à esquiver seront légions, et il vous faudra les étudier attentivement, sous peine de mort inévitable. En effet, le jeune garçon teslamancien ne dispose que d’un seul point de vie. La moindre erreur est fatale, vous obligeant parfois à reprendre au tout début du tableau.

060405

Massage cardiaque de haute volée

Le jeu est sévère, parfois complexe, et peut même devenir un calvaire lors d’affrontements contre de puissants boss. Possédant trois phases, avec des patterns distincts, il ne sera pas simple de leur faire la peau. Chaque échec vous obligera à reprendre le combat du début, sans checkpoint. Rageant.
L’exécution est primordiale, et la moindre erreur d’appréciation vous coûtera la peau. Le titre tout entier est exigeant, mais rarement insurmontable.

L’ascension de la tour vous demandera environ 5 heures, mais deux à trois de plus si vous voulez récupérer tous les parchemins disséminés dans les niveaux. Il y en a 36 à débloquer, et chacun vous offre une petite image que vous pouvez admirer dans le menu. Tous les obtenir permet aussi de débloquer la vraie fin du jeu. Indispensable.
Pourtant, il n’est pas évident de partir à leur recherche, la carte n’étant pas assez détaillée.

070908

L’héritier de Tesla

De par son côté presque intimiste, sa narration simplifiée, ses énigmes passionnantes et son gameplay efficace, Teslagrad marque les esprits. L’aspect visuel n’y est pas non plus anodin, contribuant à faire du titre une pièce unique et maîtrisée.
Un seul point de vie c’est pourtant trop peu, et même si vous insulterez votre écran avec des injures de plus en plus acerbes, le courage et la persévérance paieront.
Il manque toutefois quelque chose à ce jeu indépendant pour atteindre l’excellence… une petite touche de génie.

Site officiel

Teslagrad

Teslagrad

Les plus
  • Fait main incroyable
  • Narration simple et touchante
  • Système de jeu riche
  • Puzzles intelligents
  • Musiques efficaces
Les moins
  • Un seul point de vie !
  • Carte trop vague
7 10