NIS America fait son grand retour sur les terres d’Erebonia avec The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel!

Nippon Ichi Software, plus communément connu sous le nom de NIS America, nous fait l’honneur d’éditer The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel sur le sol Européen. Rappelons également que NIS est foncé en 1994 sur le sol Nippon, ce n’est qu’en 2003 que la branche Américaine de la boite voit le jour, éditeur et développeur de nombreux RPG à succès en occident tels que : Disgaea, Atelier Iris et Ar tonelico. The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel se déroule sur les terres, déjà tant explorée dans les autres jeux de la saga, d’Erebonia. RPG se déroulant dans une nation semblant avoir de nombreux conflits, vous incarnez un étudiant à l’école militaire. Mêlant un coté fantastique et steampunk, vous aurez pour but d’apprendre de vos expériences via des combats ainsi que des énigmes portant plutôt sur la réflexion intellectuelle qu’autre chose, ainsi que de vous lier d’amitié avec vos camarades à la façon d’un visual novel.

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel Alisa R

L’histoire s’écrit petit à petit!

Vous débutez le jeu sur le pied de guerre, vous semblez devoir accomplir une mission spéciale. En effet, vous vous baladez dans les locaux de l’académie et l’on vous explique qu’un conflit semble faire rage alors que vous êtes à l’intérieur. Deux canons géants semblent être en activation et vous avez pour but d’aller les arrêter. Malheureusement vous échouez et vous vous retrouvez dans un flashback vous ramenant 5 mois plus tôt, au tout début de votre aventure dans l’académie. Vous incarnez donc un jeune homme aux cheveux bleu, se trouvant dans un train pour aller rejoindre sa nouvelle académie. Il y fera la rencontre d’une autre demoiselle portant ce même uniforme rouge que le vôtre et cherchera à comprendre: pourquoi sont-ils si peu à la porter? Il ne trouvera réponse à sa question qu’en arrivant à l’académie, une fois la cérémonie d’accueil finie. Une professeure expliquera que vous êtes la « Class VII » (malgré le fait qu’il n’y a normalement que 5 classes dans cette académie). Vous serez donc invité à suivre votre enseignante dans un bâtiment annexe. Une épreuve se livre donc à vous, sous vos propres pieds. Vous tombez dans un labyrinthe, duquel vous devrez vous échapper en collaborant avec vos 8 coéquipiers, sans faire aucune distinction entre « noble » et personnes de la « classe moyenne » comme il est fait dans le reste de l’académie. Vous apprendrez donc à connaitre vos camarades les uns après les autres apprenant par la même occasion votre propre nom : Rain Schwarzer. Vous aurez le droit aux profils typiques des RPG japonais ou anime : La Tsundere voulant votre mort au moindre de vos agissements, le frustré qui cherchera forcément des noises à la personne plus classe et mieux placée que lui, la healeuse timide, le meilleur ami un peu gaffeur et les personnes plus mystérieuses les unes que les autres.

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel Heros

Un système de jeu plaisant mais pas que!

Du déjà vu, mais plaisant et mélangeant différents types de styles. L’inévitable tour par tour stratégique à la manière de Resonance of fate, dans lequel vous pourrez également faire des combos en fonction de la distance qui vous sépare de votre allié et de votre ennemi. Il vous faudra tout de même avoir vos personnages à portée de l’ennemi pour déclencher le combo. Il faudra cependant que la relation entre vos personnages soit assez forte pour pouvoir déclencher ce genre de combo assez puissant. De plus, vous pourrez vous déplacer sur la carte afin de vous repositionner mais si vous vous déplacez trop vous ne pourrez pas agir. Vous bénéficiez également de deux sortes de pouvoirs spéciaux: les Arts, qui sont les pouvoirs magiques basiques que vous retrouvez dans n’importe quel RPG, et les Crafts qui sont les capacités uniques de vos héros. Deux barres seront à votre disposition pour quantifier l’énergie de chaque pouvoir en plus de votre traditionnelle barre de PVs. Lorsque vous attaquez vos ennemis votre personnage se rapproche automatiquement de sa cible faisant penser à Skies of Arcadia.

Au fur et à mesure de l’aventure, de nouvelles possibilités s’offriront à vous. Vous pourrez ainsi développer votre personnage comme vous l’entendez, sur différents critères comme l’intelligence que vous pourrez approfondir en répondant correctement aux questions que vous posent vos professeurs. Vous devrez également choisir des activités de clubs, dans lesquels vous pourrez étendre les connaissances et capacités de votre héros débloquant par la même occasion des événements avec d’autres personnages de votre équipe. De la même façon que la saga des Persona cela vous permettra d’avoir plus ou moins d’affinité avec les personnes vous entourant en fonction de vos réponses.

Du visual Novel à la 3D!

Les graphismes sont plaisants, rappelant divers RPG dans le style choisi tels que: Persona ou Tales of, lors des déplacements de vos personnages et des combats. Une 3D qui reste cependant limitée pour une fin de PS3 mais qui passe assez facilement pour ce qui est de la PS Vita. Des cinématiques rappelant les Visual novel avec les dessins en 2D des personnages, mélangés à la musique ou les annonces faites pendant le défilement de ces images. L’univers représenté rappelle fortement tout ce qui est semblable au steampunk, notamment pour ce qui est de l’armement ainsi que des moyens de locomotions. Une BO sympathique collant à l’univers des RPG classiques comme celui-ci. Des personnages qui représentent parfaitement les camps dans lesquels ils sont. Vous serez donc fixés dès le début à savoir qui est votre allié ou non<.

Legend-of-Heroes-Trails-of-Cold-Steel-1-1280x720

Autant dire que The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel est un très bon RPG pour les fans du genre. Mêlant divers styles pour ce qui est des combats, des personnages plus attachants les uns que les autres ainsi qu’un univers vaste et complet permettant des nombreuses heures de jeux ainsi que de nombreuses possibilités d’évolution. Les bémols étant le manque de traduction française et l’absence de voix japonaises, pas forcément étonnant de la part de NIS America.

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel Logo

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel

Les plus
  • Histoire prenante
  • Univers steampunk génial
  • Des personnages attachants et diversifiés
  • Chara-design agréable
  • Le système de combat plaisant
  • Graphismes plaisants pour la vita...
Les moins
  • ...mais un peu pauvres pour une fin de PS3
  • Une traduction française serait un plus
  • Les voix japonaises manquantes
8.5 10