Dragon Ball FighterZ – Goku et Végéta dévoilent les trailers de leur DLC

Nous vous l’avions dévoilé : Sangoku et Végéta arrivent dans Dragon Ball FighterZ dans leur forme de base, par le biais d’un DLC. Puisque des images valent mieux qu’un long discours, le développeur Arc System Works nous diffuse aujourd’hui deux trailers explosifs. L’occasion de constater que ces Saiyens sont différents de leurs versions déjà jouables.

Etant basé sur des versions plus anciennes de Sangoku et Végéta, ce DLC propose des techniques délaissées par les protagonistes au fil des épisodes. Ou en tout cas, plus communément associées avec les premiers chapitres de DBZ. En conséquent, Sangoku se repose moins sur sa puissance brute et utilise des techniques plus focalisées sur les arts martiaux. Comme expliqué auparavant, son Kaioken est un coup spécial, provoquant un enchaînement de coups contrôlables par le joueur. Son fidèle Kaméhaméha est aussi de la partie. Pour clore les débats, Sangoku possède l’iconique Genkidama. Bien que très lent, ce projectile inflige de très lourds dégâts.

La fougue de la jeunesse

Du côté de Végéta, c’est la version plus haineuse et hargneuse du Prince Saiyen qui nous est proposée. On peut le voir dans ses coups de base, plus assassins, plus tranchant. C’est raccord avec le début de DBZ, où Végéta décapitait et empalait des malandrins à la force de ses poings. Son répertoire de coups spéciaux comprends les Dirty Fireworks. Végéta pointe une zone qui explose après-coup. Le vil et fourbe Kiwi (pas de moqueries, svp) en avait fait les frais après s’être gaussé une fois de trop. Son tir d’énergie le Galick Gun reprend aussi du service. Son coup ultime est une colonne d’énergie massive, qu’il avait utilisée pour pulvériser Nappa après sa défaite humiliante. Seule déception : que Végéta Gorille Géant n’ait pas été inclus d’une façon ou d’une autre…

Sangoku et Végéta de base seront disponibles début août.