Dragon Ball FighterZ – Trailer de Beerus, Hit et Goku Black

Nous vous en avions parlé il y a peu, Hit, Beerus et Goku Black font irruption parmi les combattants de Dragon Ball FighterZ. A l’occasion de la Jump Festa 2018, grand-messe de l’éditeur Shonen Jump, ils ont doit à leur propre trailer. C’est aussi le moment de voir des interactions entre personnages reprenant fidèlement le manga. Attention : certaines spoilent librement la saga.

C’est un trailer plutôt pêchu qui nous est proposé. Examinons d’abord les nouveaux personnages, centres d’intérêts du trailer. Beerus mène la danse. Il atterrit sur l’arène grâce aux pouvoirs de Whis, son fidèle assistant ; on peut en déduire que ce dernier ne sera pas jouable, même en DLC. Il peut créer des orbes d’énergie et les frapper pour les expulser ; ils explosent au contact de l’adversaire. Il peut également s’envoler pour foncer poing en avant sur l’adversaire. On peut aussi voir qu’il a un super coup envoyant une grosse boule dorée sur son adversaire. Il tire ensuite un rayon chatoyant pour la faire exploser. Cette technique est directement reprise de son film d’intro, La Bataille des Dieux.

Le temps? Un simple détail

Nous pouvons ensuite voir l’assassin Hit en action. Pour symboliser son arrêt du temps, des cristaux et des fractures multicolores apparaissent. On peut voir qu’il possède un contre. Le mieux reste son attaque ultime où le temps s’arrête autour de l’adversaire. Il est ensuite lardé de coups, à une vitesse telle que l’on voit à peine Hit bouger. Nous ne verrons malheureusement pas plus de gameplay pour Hit.

Vient ensuite Goku Black. Il peut envoyer des projectiles depuis les airs, ou foncer jambe en avant. Il peut alors piétiner et glisser sur l’adversaire, le traînant à l’autre bout de l’arène. Le dieu Zamasu peut aussi lui venir en aide, par exemple pour un super coup où ils chargent une sphère d’énergie ensemble. Il peut aussi agripper l’adversaire pour le rendre vulnérable. On peut également voir son coup ultime, où il invoque des clones de lui-même pour une rafale de coups assez chaotique. Il achève son offensive avec un coup de faux, modelée avec son ki rose.

Une série chargée d’histoire

L’autre nouvelle mise en images par ce trailer, ce sont les Dramatic Enactments. Lorsque vous remplissez certaines conditions, ces scènes directement tirées du manga sont rejouées par les personnages. Nous pouvons en voir plusieurs. Dans l’ordre, la célèbre scène où Freezer fait exploser Krillin, provoquant la transformation de Sangoku en Super Saiyen. Ensuite, Trunks découpant et tuant Freezer, comme lorsqu’il vint sur Terre pour la première fois. Après, nous pouvons voir les derniers instants de Yamcha, avant qu’un Saibaman n’explose et le tue.

Pour continuer, nous pouvons voir Chaotzu (le partenaire de Tenshinhan) se faire exploser sur Nappa. Pour les quelques fragments d’images suivants, il est peu clair si ce sont des Dramatic Enactments, ou des fragments de gameplay ressemblant à des scènes du manga. Toutefois, la séquence où Krillin fait pleuvoir des boules d’énergie sur Nappa et ses Saibamen est bien une cutscene. Nous pouvons aussi voir les derniers instants de Freezer (enfin, ses premiers derniers instants ; les connaisseurs comprendront), où Sangoku riposte face à sa vague d’énergie.

Il est aussi possible d’assister à la première transformation de Sangohan en Super Saiyen 2. Elle est provoquée par Cell, qui écrase la tête du cyborg C-16. Pour achever ce petit théâtre des décès, Kid Buu est désintégré par un Genkidama, Sangoku le saluant comme dans l’oeuvre d’origine.

Rappelons que Dragon Ball FighterZ sera disponible à partir du 26 janvier 2018 dans nos contrées. Un DLC vous proposera les musiques de l’anime (dont We are Angels, qui rythme ce trailer, et le célèbre opening Cha-la Head Cha-la). Le Season Pass, encore gardé secret, contiendra 8 personnages pour faire vivre le jeu après sa sortie.