Final Fantasy XII : The Zodiac Age – Un trailer pour le scénario

Final Fantasy XII : The Zodiac Age est à notre portée puisque le jeu sort le 11 juillet. Afin de nous tenir en haleine Square Enix présente un nouveau trailer qui focalise notre attention sur le scénario de cette page de la saga Final Fantasy.

L’art de la mise en valeur

Il faut commencer par une constatation basique : Square Enix sait comment faire des trailers poignants. Bien que Final Fantasy XII : The Zodiac Age n’ait rien d’une nouveauté en soit, cette édition est mise en valeur dans ce trailer. Après le gameplay, voici donc le scénario qui se dévoile devant nos yeux émerveillés. Une histoire faite de résistance face à un impitoyable empire, des répliques cultes, du character design à tomber par terre comme celui de Baltier et on tient un trailer explosif qui rend la date du 11 juillet bien lointaine.

Final Fantasy XII est prêt à faire son grand retour dans une version « encore plus mieux » avec des graphismes qui en jettent. Ces derniers sont remasterisés afin de ne pas blesser nos yeux émerveillés par les évolutions techniques des nouvelles consoles. L’épisode de base, sorti initialement sur PS2, est vieux d’une dizaine d’année. Avec ce trailer, on peut remarquer une belle remasterisation qui donne envie de s’essayer à Final Fantasy XII : The Zodiac Age.

Un scénario en forme de « déjà-vu »

Sans risquer de déflorer le scénario du dernier grand RPG de la PS2, on peut toutefois critiquer certaines facilités de l’histoire qui se retrouvent dans le trailer. La résistance, une princesse, un jeune homme rêvant d’aventure, un capitaine de vaisseau et son acolyte sorte de chewbacca sexy et enfin un empire impitoyable dans sa conquête du pouvoir avec des officiers engoncés dans des armures intégrales modifiants leur voix… On a dépassé le stade du simple clin d’œil. Oui, final Fantasy XII se veut être une référence ou plutôt un hommage direct à la légendaire saga intergalactique Star Wars. Est-ce un mal ? Oui et non car d’un côté on peut regretter le manque d’originalité du titre mais de l’autre on peut apprécier les références et à la sauce Final Fantasy elles ont une saveur particulière. Une question de gout dont le joueur est le seul juge. Verdict définitif le 11 juillet.

Commentez

Soyez le premier à commenter !

Notification :
wpDiscuz