Marvel vs. Capcom : Infinite – Après la date, du gameplay

Les choses s’accélèrent pour Marvel vs. Capcom : Infinite. Après nous avoir livré un trailer axé sur son scénario hier, ainsi que quelques personnages de son roster, son édition collector, et bien sûr (le plus important) sa date de sortie, le titre de Capcom revient aujourd’hui nous titiller les mirettes avec près de cinq minutes de gameplay.

Je retire tout ce que j’ai pu dire de contradictoire jusqu’à présent, 2017 pourrait bien être une année marquante dans le jeu de baston. En effet, en ce beau mois de mai approchant débarqueront Injustice 2 (sur PS4 et One) et Ultra Street Fighter II : The Final Challengers (exclusivité Nintendo Switch), respectivement datés au 18 et au 26. Tekken 7, quant à lui, arrivera un tout petit peu après, le 2 juin, sur PlayStation 4, Xbox One et même PC. Mais ils ne seront pas les seuls softs à venir titiller les amateurs de jeu de combat, puisqu’un certain Marvel vs. Capcom : Infinite se précise.

Enfin du concret

Annoncé en fin d’année dernière, Marvel vs. Capcom : Infinite profitait de la journée d’hier pour nous servir sur un plateau d’argent le détail de son édition collector, cinq personnages présents dans le roster final, un trailer nous révélant qui est le grand méchant de l’histoire (tiré des Avengers au passage), et pour finir sa date de sortie. Cette dernière est d’ailleurs fixée au 19 septembre prochain, le titre étant attendu sur PlayStation 4, Xbox One et PC (non, pas toi Nintendo Switch).

Si nous avions pu apercevoir quelques secondes de jeu en décembre dernier, Capcom n’avait jusqu’ici pas véritablement dévoilé de séquence concrète. Dites adieu à la frustration, c’est aujourd’hui chose faite, avec une vidéo de quasiment cinq minutes plaçant au coeur de l’action les combattants dévoilés hier (à savoir Ultron, Hulk, Thor, Hawkeye, Rocket Raccoon, Chun-LiStrider Hiryu et Chris Redfield). Il est d’ailleurs rassurant de constater que ce quatrième opus n’a rien perdu du dynamisme de ses prédécesseurs, et on ne va pas se le cacher : c’est quand même plutôt joli !